Le secret de la vitesse en guitare 2


Comment ne pas développer de tensions ?

 

source images @ freedigitalphotos.net

Cet article est la 2ème partie de l’article  Le secret de la vitesse à la guitare dont la suite sera publiée sur La Guitare Pour Tous. C’est la présentation de « Principes » (voir « le Secret des (Vrais) guitaristes » de Jamie Andreas) qui vont t’aider à améliorer ton niveau de jeu. 

Comme nous le verrons bientôt, la solution pour gérer ces « erreurs » causées par la tension est de REPETER LE MOUVEMENT EXTREMEMENT LENTEMENT, en se concentrant grandement sur la relaxation de tous les muscles. À chaque répétition, les muscles doivent apprendre à se déplacer de façon détendue afin de produire le résultat que vous souhaitez.

En conclusion, les principales sources de nos problèmes à la guitare, ce sont :

  • le manque de compréhension du fonctionnement de notre corps en relation avec notre esprit
  • le manque d’attention volontaire de notre part pendant que nous nous entrainons

La première étape pour remplacer la tension par la légèreté, c’est de prendre conscience des tensions qui sont dans notre corps. La seconde étape c’est de les remplacer par des sensations de légèreté. En faisant cela, tu commenceras à constater d’important progrès technique (c’est ce que j’appelle aussi progrès verticaux ou croissance verticale du jeu par opposition aux progrès horizontaux qui correspondent à ton répertoire).

Puisque de très nombreux guitaristes n’ont pas conscience des tensions qu’ils ont dans leur jeu et encore moins des sensations de légèreté qu’ils devraient développer, voici un exercice très simple pour commencer à les expérimenter.

Quand tu vois un bon joueur et que ce qu’il fait a l’air facile, c’est parce que c’est facile ! À condition d’avoir développé les sensations de «légèreté incroyable » dont je viens de te parler.

source images @ freedigitalphotos.net

                                                                                              source images @ freedigitalphotos.net

Découvre les sensations du « doigt léger »

La première étape pour découvrir les sensations de «légèreté incroyable» passe par la découvert du « doigt léger ». Le « doigt léger » est un doigt complètement détendu posé sur la corde et porté par celle-ci. Il ne repose sur la corde qu’avec son propre poids, sans aucune autre tension. Il n’appuie sur la corde que si tu lui dis de le faire. Pour découvrir ces sensations, fais l’exercice suivant :

  1. Lève ton bras devant toi sans et maintiens l’index de ta main gauche entre le pouce et l’index de ta main droite. Détends complètement l’index de ta main gauche et secoue-le à l’aide de ta main droite. Tu obtiens alors un « DOIGT LEGER ».
  2. Ensuite, touche la paume de ta main droite avec ton index gauche. Soulève-le de deux centimètres au dessus d’elle. Laisse-le maintenant tomber de tout son poids sur ta paume. Il doit l’atteindre de façon très légère sans exercer de pression sur elle. C’est ainsi que le doigt doit être lorsqu’il touche la corde.
  3. Maintenant, prends ta et positionne ta main gauche pour que l’index soit aligné avec la neuvième frette. Place tes doigts de façon détendue au-dessus de la sixième corde. Laisse ton majeur léger, détendu, tomber sur la sixième corde derrière la 10e frette de façon à ce qu’il touche la corde sans y exercer de pression. Regarde la corde sous ton doigt et observe la distance entre la corde et le manche. Vérifiez que la corde ne descend absolument pas vers la frette.
  4. Lève ton doigt de deux centimètres puis replace-le sur la corde de la même manière. Répète l’opération encore et encore : toucher la corde avec le Doigt Léger, le retirer puis la toucher à nouveau. Ce mouvement est appelé « FINGER FLAPPING. Fais ceci plusieurs fois avec chaque doigt tous les jours. Sois vigilant à garder les doigts inactifs aussi détendus que possible lorsque tu touches la corde avec le doigt actif. Cela te permettra de t’habituer à la sensation de complète relaxation et d’y devenir très sensible avec le temps.Cette sensation de légèreté correspond à la situation dans laquelle tes doigts seront lorsqu’ils toucheront pour la première fois la corde, et c’est la sensation à laquelle ils retourneront quand ils se libéreront d’une note. Cela leur permet de se préparer pour leur prochaine tâche. Beaucoup de gens ne ressentent jamais cette sensation de légèreté et jouent avec des doigts tendus en permanence. Leur musique en pâtit énormément.Cet exercice est ce que j’appelle un exercice de base dans mon livre, c’est-à-dire qu’il doit être fait régulièrement. Peu importe le temps que tu y as consacré, il te permettra d’augmenter ta prise de conscience des sensations correctes et nécessaires que tu deviennes bon ! Apprendre à ressentir ces sensations tout au long d’un morceau puis qu’elles fassent partie intégrante de ton jeu, demande quelques efforts pas toujours simples, mais cela en vaut la peine et il faut bien commencer quelque part !

 

Et la vitesse alors ?

On en parle dans le prochain article Le secret de la vitesse, 3ème partie.


4 réponses à “Le secret de la vitesse en guitare 2”

  1. Je découvre ton site depuis seulement deux jours et je ne me lasse pas de lire les différents articles que je trouve très appropriés aux débutants.
    Cette prise de conscience de la légèreté devient évidente après lecture de cet article. Cependant j’ajouterais qu’un jour n’est pas l’autre et qu’il est parfois difficile ou plus facile de se détendre, bien entendu me direz-vous ! Mais quand c’est moins facile j’ai alors tendance à me dire: « mais je n’avance pas nom de D…. »
    En tout cas je vais m’offrir le secret du guitariste pour aborder la chose.
    Encore merci, pour ces jolis conseils.
    Rudi

  2. Bonjour Rudi,
    Merci pour ce charmant commentaire !
    Quand c’est un jour un peu « tendu », il vaut mieux « jouer » que « travailler » sa guitare.
    Qu’apprends-tu ? Les accords ? La guitare classique ?…
    Pascale

  3. Un peu de tout ….
    J’ai un jour acheter  » la guitare pour les nuls » et j’ai assimilé quelques chapitres jusqu’au moment où bien entendu c’est devenu plus difficile. Alors j’ai suivi les cours de la Rock’s cool pendant 3 ans et parallèlement j’ai appris sur le site de Justin, je trouve ça vraiment sympa, ça vaut le détour:
    http://www.justinguitar.com/
    Ce que je préfère, c’est le Blues donc j’essaie de développer les accords 7ème et gamme pentatonique.
    Rudi

  4. En effet, la « guitare pour les nuls » a des « marches » de progression très hautes !
    Dans cette collection, celui que je préfère est « Improviser à la guitare pour Les Nuls » (avec CD).
    Très intéressant pour le Blues notamment.
    Merci pour le lien du site de Justin, il est effectivement très sympa.
    Pascale

Laisser un commentaire