Pour apprendre la guitare, vous devez absolument être…


Motivé !

L’envie d’apprendre, donc la motivation, est l’un des 4 éléments essentiels pour apprendre la guitare.

Plus cette envie sera forte (un « désir ardent » !) , plus vous serez et resterez motivé.

Imaginez-vous cette envie comme un feu dans une cheminée, destiné à vous réchauffer par une froide et humide soirée d’hiver ! Un petit feu maigrichon et vacillant s’éteindra bien vite, vous laissant frigorifié. Vous quitterez donc vite la pièce !

Une belle flambée vous réchauffera et vous donnera envie de prolonger la soirée !

Mais attention : un bon feu qui n’est pas alimenté finit par s’éteindre !

Vous devez donc nourrir votre feu pour qu’il grandisse et pour qu’il continue à bien flamber.

Comment entretenir votre motivation de guitariste ?

Votre « flamme » pour la sera alimentée par les encouragements et surtout les progrès !

Les encouragements sont indispensables pour un enfant, surtout si l’apprentissage de la n’est pas « son » choix. Dans ce cas, sa motivation est (très) faible, c’est juste la flamme d’une allumette. Il faut absolument mettre très rapidement cette petite flamme en contact avec une matière facilement inflammable. Par exemple, trouver une mélodie, un morceau qu’il aime bien et lui faire jouer une partie facile. Il faut que l’enfant fasse rapidement des progrès « visibles » (= dont il se rend compte lui-même).   Un bon prof est donc indispensable, de même que des parents « bienveillants ». C’est-à-dire des parents qui encadrent l’enfant, le stimulent à jouer, veillent à ce qu’il soit bien installé et ait un bon instrument mais surtout qu’ils soulignent chaque progrès et non  pas chaque erreur !

Combien de parents n’ai-je pas vus se focaliser sur « le »  grincement  ou « la »  fausse  note jouée par leur enfant ? Vous ne devez évidemment pas dire à votre enfant que c’est « très bien » si cela ne l’est pas (il a des oreilles aussi !) mais vous pouvez mettre en avant les points positifs : il a pris sa guitare, il est allé jusqu’au bout du morceau, le début était très bien…

Pour un adulte qui, lui, a une motivation nettement plus forte au départ, il suffira de faire des progrès constants pour rester motivé. D’ où l’intérêt de suivre une bonne « méthode ». Je ne parle pas d’un « livre » mais d’une « manière » d’apprendre. Ce sera l’objet d’un prochain article.

En plus des progrès, la motivation sera renforcée par

  • quelques encouragements de l’entourage
  • l’aide d’un mentor ou d’un prof, surtout lorsque cela « coince »
  • la stimulation d’un groupe : jouer avec d’autres musiciens ou faire partie d’un groupe de guitaristes

Laisser un commentaire