Avant d’oublier, ajoutez ce blog à votre lecteur RSS en cliquant ici :

Etes-vous fait pour la guitare classique ?

Si vous êtes du genre solitaire, motivé, patient et persévérant alors la guitare classique fera votre bonheur !

Solitaire : la guitare classique est un instrument relativement peu sonore et se suffit à elle même. Si vous rêvez de puissance sonore et de faire partie d’un groupe, ce n’est pas l’instrument idéal.

Motivé, patient et persévérant :

La guitare classique est un instrument aussi difficile à apprendre que le piano ou le violon.
Heureusement, vous ne devrez pas vous entraîner dur pendant 10 années avant d’avoir du plaisir à en jouer.
Après quelques mois, vous jouerez de petits morceaux sympas mais ne vous attendez pas à des résultats rapides.

Vous devrez en effet maîtriser la position, vos doigts…et le solfège.

En raison de la complexité du jeu, la position de la guitare, du guitariste, des bras, mains, doigts est très codifiée en guitare classique (voir Kit de démarrage du guitariste). C’est une position qui offre une grande liberté de mouvement, notamment pour le bras gauche, mais elle n’est pas très naturelle, ni confortable au début. Il vous faudra donc un certain temps d’adaptation.

La main gauche doit être capable de réaliser de nombreuses techniques : barrés, coulés, démanchés, extensions…
Elle doit donc développer force et agilité. Il faut être capable d’appuyer plusieurs doigts en même temps, de garder un doigt appuyé tout en déplaçant les autres, de jouer des traits mélodiques rapides…

La main droite doit acquérir la maîtrise complète des 4 doigts (pouce, index, majeur, annulaire) aussi bien en attaque « butée » que « pincée ». On n’utilise ni médiator, ni onglet en guitare classique, seulement les doigts.

Il ne s’agit pas seulement d’arriver à bouger les doigts d’une manière indépendante mais aussi de pouvoir contrôler la force de chacun. Il faut en effet être capable de « faire ressortir » la mélodie, donc jouer un doigt plus fort que les autres par exemple.

Outre l’indépendance totale des doigts, il faut aussi coordonner les deux mains.

Bref, il faut quelques années pour maîtriser tout cela.

Un morceau de guitare classique est écrit en notes, même s’il y a de plus en plus de méthodes de débutant avec la double notation (notes + tablatures).  Arrivé à un certain niveau, l’écriture contrapuntique de la guitare classique rend la lecture des tablatures très difficile. Vous devrez donc apprendre le solfège. Vous devrez aussi développer votre capacité d’analyse de la partition pour pouvoir marquer les phrases musicales et bien faire ressortir les différentes « voix ». Le respect de la partition est très important en guitare classique avec l’inconvénient que le guitariste classique est aussi accroché à sa partition que la moule à son ponton !

 

 

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.